VAE : le financement évolue pour toutes les VAE entamées avant le 31 décembre

Le CIEDEL permet aux professionnels expérimentés de valider le diplôme RNCP Niveau 7 d’Expert en Ingénierie de Développement Local en VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). Cette année, en lien avec la crise de la Covid-19, les modalités de financement de la VAE se sont assouplies et peuvent permettre de suivre une VAE – que l’on soit en activité partielle ou non. Nous résumons sur cette page ce qui a changé (et ce qui n’a pas changé).

Ce qui n’a pas changé : la VAE permet à des professionnels ayant déjà développé la majorité des compétences d’Expert en Ingénierie de Développement Local de les faire reconnaitre par un diplôme

Le processus de VAE permet d’obtenir un diplôme pour valoriser ou faire évoluer sa carrière professionnelle, sans mettre en pause son activité. Concrètement les personnes en VAE doivent fournir un certain nombre de travaux pour démontrer qu’ils ont développé les compétences requises pour obtenir le titre RNCP Niveau 7 (compétences détaillées dans le dossier de recevabilité). Des travaux ou formations complémentaires peuvent permettre de valider les quelques compétences manquantes.

Pour en savoir plus sur le processus de VAE, vous pouvez vous renseigner sur le site du gouvernement http://www.vae.gouv.fr/vous-etes-un-particulier/vous-etes-un-particulier-qu-est-ce-que-la-vae.html 

Ce qui a changé : la VAE peut, jusqu’au 31 décembre 2020, être prise en charge financièrement de manière plus complète, avec un montant forfaitaire

Comme la formation, la VAE peut ordinairement faire l’objet de financements plafonnés selon des règles strictes, par OPCO :

  • par le CPF (compte personnel formation) au compte des droits individuels à la formation,
  • et par les OPCO (opérateurs de compétences, liés à la branche professionnelle) dans le cadre d’un plan de développement de compétences.

Un texte d’ordonnance actualisé le 13 juillet 2020 élargit et facilite les règles de financement de la VAE jusqu’au 31 décembre permettant :

  • De financer l’ensemble des frais de VAE (à l’exception d’éventuelles formations complémentaires), y compris l’accompagnement à la constitution des dossiers de recevabilité, la préparation au jury de validation des acquis de l’expérience, les frais afférents à ces jurys…
  • Les dépenses sont désormais couvertes par un montant forfaitaire (3000€ maximum), déterminé par chaque opérateur de compétences et chaque commission paritaire interprofessionnelle régionale. Par exemple l’OPCO Uniformation a fixé ce montant à 3000€.

Ces changements sont valables pour toutes les VAE entamées avant le 31 décembre 2020 et facilitent les démarches de demande de financement en même temps qu’elles assurent aux candidats une meilleure couverture des frais liés à la VAE. Les frais annexes (hébergement, transport, restauration…) peuvent eux toujours être financés par l’employeur, dans le cadre de son plan de développement des compétences.

S’inscrire en VAE au CIEDEL, avec un financement des coûts allant jusqu’à 100%

Pour référence, le coût d’une VAE au CIEDEL est de 2 700€*
*coût qui n’inclut pas les éventuelles formations demandées aux candidats à qui il manque une ou des compétences

Pour démarrer une VAE au CIEDEL, nous invitons les candidats à prendre contact avec l’équipe du CIEDEL avant de remplir le dossier de recevabilité. Les étapes de la VAE sont détaillés sur cette page